Les oméga-3, tels qu’on les trouve notamment dans les huiles de poisson, ont fait l’objet de nombreuses recherches, confirmant leurs bienfaits dans les domaines de la cardiologie et de la neurologie.

Les omégas 3 véritables miracles contre la dépression et les sauts d’humeurs.

On les trouve dans :

Les légumes verts : ils en contiennent sous la forme d’ALA en très petites quantités. Mais, pour profiter au mieux des effets de ces acides gras, notre organisme doit bénéficier d’importants apports en antioxydants, dont les fruits et légumes sont bien pourvus. Veillez à en manger.

Les poissons « gras » (saumon, thon) mais aussi les algues, les crustacés, les mollusques sont les aliments les plus riches en oméga-3 EPA ou DHA.

Les huiles de colza et de lin ou encore les noix sont bien pourvus en oméga 3 ALA.

Certains œufs, certains produits laitiers et certaines pièces de viande en contiennent aussi en bonne quantité. Un phénomène expliqué par l’apport en graines de lin (elles-mêmes très riches en oméga-3 dans l’alimentation des volailles et des vaches.

Les oméga 3 accélèrent la perte de poids

L’obésité peut augmenter considérablement le risque de plusieurs maladies chroniques, y compris les maladies cardiaques, le diabète de type 2 et le cancer. C’est là qu’intervient l’huile de poisson pour améliorer la composition corporelle et les facteurs de risque chez les personnes obèses.

De plus, certaines études ont montré que l’huile de poisson, combinée à un régime et à l’exercice, peut favoriser la perdre du poids.

 

Amélioration de la santé oculaire

De même que pour le cerveau, les acides gras oméga-3 constituent une partie importante de la structure de l’œil.

La santé oculaire commence à diminuer durant la vieillesse, ce qui peut conduire à la dégénérescence musculaire liée à l’âge (DMLA).