L’huile rouge est une huile vierge, bio, extraite des graines du palmier à huile et a une couleur rouge foncée dans son état naturel. Elle contient en majorité des acides palmitiques et oléiques et est saturée à 50%. L’huile de palme rouge telle que consommée dans de nombreux pays d’Afrique de l’ouest, renferme de nombreuses propriétés nutritionnelles qui surpasseraient même celles de l’huile d’olive ou de l’huile de coco. Vous l’aurez compris, c’est un super aliment nutritif. Elle contient de loin plus de nutriments que toutes les autres huiles alimentaires. En plus du bêta-carotène, de l’alpha-carotène, du lycopène ; elle contient au moins 20 autres carotènes ainsi que la vitamine E, la vitamine K, la CoQ10, le squalène, des phytostérols, des flavonoïdes, des acides phénoliques, et des glycolipides. Jusqu’à l’arrivée de la médecine moderne, l’huile de palme rouge était le remède de choix pour un grand nombre de maladies dans de nombreux pays d’Afrique.

L’huile de palme rouge contient une forte concentration de carotènes

Ces puissants antioxydants qu’elle renferme, composés à la fois de bêta-carotènes et de lycopènes, y sont plus concentrés que ceux que l’on trouve dans les tomates et les carottes (15 fois plus que les carottes et 300 fois plus que les tomates).  Ces carotènes sont de précieux nutriments et antioxydants puissants. Ils sont également importants parce que le corps peut les convertir en vitamine A qui est un nutriment essentiel. En effet, une carence en vitamine A peut causer la cécité, la fragilisation des os, la baisse des fonctions immunitaires et nuire à la capacité d’apprentissage et aux fonctions mentales plus généralement.

L’huile de palme rouge contient aussi de nombreux tocotriénols, une forme puissante de vitamine E

Cette forme de vitamine E permet d’arrêter les dommages destructifs des cellules du cerveau tout en améliorant le flux sanguin vers celles-ci, ce qui peut également contribuer à prévenir la maladie d’Alzheimer et la démence. Des recherches suggèrent aussi que la consommation régulière d’huile de palme rouge constitue une protection contre différents cancers (cancer du sein, de la prostate, colon, foie, poumons, etc).

L’huile de palme rouge combat les maladies cardiovasculaires

Des études montrent que l’ajout d’huile de palme dans l’alimentation permet une diminution notable de l’accumulation de plaque dans les artères ce qui permet d’éviter les blocages des artères. Des études financées par le National Institute of Health (NIH) ont en outre montrées que la forme naturelle de vitamine E appelée alpha tocotriénol, qui est la forme se trouvant en grande quantité dans l’huile de palme rouge, peut aider à réduire  jusqu’à 50% les séquelles d’un AVC en protégeant les cellules nerveuses de votre cerveau. L’huile de palme rouge a aussi un effet bénéfique sur le cholestérol et aide au maintien d’une pression artérielle correcte

Un puissant antioxydant

Les recherches montrent aussi que le pouvoir antioxydant de l’huile de palme rouge peut être utile dans la protection contre une variété de problèmes de santé y compris l’ostéoporose, l’asthme, la cataracte, la dégénérescence maculaire, l’arthrite et les maladies du foie. Elle peut même ralentir le vieillissement prématuré en protégeant la peau contre les rayons UV nocifs.

L’huile de palme rouge favorise l’utilisation des nutriments, la détoxification du foie et améliore les fonctions immunitaires
Il suffit de consommer 1 à 2 cuillères à soupe d’huile de palme rouge par jour pour bénéficier de toutes ces propriétés!

Choisissez de préférence l’huile non manufacturée, extraite de façon artisanale. Mais attention, tout excès nuit alors n’en abusez pas et n’oubliez pas de faire du sport pour être toujours en forme !

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]